les-femmes-russes.net
belle femme

Le travail - où les femmes russes travaillent et combien gagnent-elles?

Léna a 28 ans. Elle travaille comme chef du service de clients dans une grande compagnie du fournisseur Internet. Sa journée de travail commence à 9 h du matin, et finit soit à 8 h soit à 10 h du soir. Les heures supplémentaires ne sont pas payées, il faut souvent travailler tous les samedis, mais Léna est contente. Dans sa ville de 1,5 mln d’habitants il est difficile de trouver le travail avec le salaire de 1200 euros par mois. Elle a eu de la chance, ou simplement elle a beaucoup travaillé. Le salaire ordinaire de la jeune fille travaillant au bureau - 400-500 euros par mois.

Oui, c'est trop peu, cette somme ne suffit que pour l'alimentation et l'essence pour la voiture prise à crédit, mais telle est la réalité. En Ukraine et en Biélorussie la situation est encore plus mauvaise. Certes, il s'agit de la Russie centrale, les villes provinciales - Nizhny Novgorod, Samara, Vladimir, Yaroslavl.

En Sibérie le salaire est plus haut, ainsi qu'à Moscou et Saint-Pétersbourg. Mais le coût de la résidence y est plus cher aussi. Les professeurs gagnent très peu (le salaire officiel à l'école pour la journée de travail complète est près de 120 euros par mois), c'est pourquoi ils s'occupent activement de la fonction de répétiteur a la maison avec des élèves.
Même le salaire officiel des médecins n’est pas grand - la mensualité du chirurgien, le docteur en médecine, avec trois services de vingt-quatre heures dans l'hôpital par semaine - 800 euros par mois. Le médecin-thérapeute d'enfant, qui visite aussi les patients malades à la maison reçoit 400 euros par mois.

C'est pourquoi la plupart des femmes russes tâchent de recevoir la formation supplémentaire, par exemple, de visagiste, de cosmétologue, de coiffeur si on ne réussira pas à gagner une partie - au moins on peut le faire pour soi-même. Les entraîneurs de fitness, les masseurs, les vendeurs dans les magasins des vêtements et des produits de beauté gagnent bien, puisque les femmes russes prennent soin de soi. Une jeune fille russe, qui n'a pas de famille, travaille souvent dans quelques endroits en meme temps, ou prend le travail à la maison. Mais seulement les unités, les professionnels d'un très haut niveau travaillant dans les compagnies occidentales, ou les propriétaires du business personnel peuvent prendre, par exemple, l'appartement ou la maison à l'hypothèque. Le plus souvent c'est accessible seulement aux couples familiales, quand le revenu s’ajoute.


Femme cherche homme:

Femme célibataire
Marina, 47
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris
Femme célibataire
Elena, 44
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris
Femme célibataire
Olga, 44
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris
Femme célibataire
OlgaFlame, 57
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris
Femme célibataire
Viktoriya, 43
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris
Femme célibataire
Alina, 34
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris
Femme célibataire
Olga, 48
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris
Femme célibataire
Inna, 51
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris
© 2003-2019 Felicita EURL
Tous les droits sont réservés
Site Map
×

Ces cookies sont mis là où vous remplissez le questionnaire, où vous vous identifiez ou où vous interagissez avec le site en cliquant sur les liens simples.
Nous utilisons aussi quelques cookies pas essentiels pour suivre de manière anonyme les utilisateurs et pour améliorer votre expérience sur le site. Si vous n'êtes pas content avec cela, nous ne mettrons pas ces cookies-là mais, en revanche, quelques bonnes possibilités sur le site pourront être indisponibles.
En utilisant notre site, vous acceptez les règles de notre Politique des cookies.