les-femmes-russes.net
belle femme

L'appartement - où la femme russe vit

Auteur: Helene Lefebvre

Quand une belle femme russe sort d’une vielle maison à plusieurs étages où la réparation était évidemment il y a plus de dix ans, cela a l'air d'etre un film à la mode, le caprice du jeune vidéometteur en scène. Oui, dans la robe élégante, les souliers aux talons elle est comme un modèle posant au fond des ruines pour un contraste plus grand. Mais la vérité consiste en ce que la plupart des femmes russes vit juste comme ça.

Certes, ce sont pas tout à fait les ruines. La plupart des maisons était construite encore avant la perestroika commencée par Mikhaïl Gorbatchev. A l’époque il avait fallu donner un logement bon marché à la quantité immense de population de l'URSS. Alors les habitants de l'URSS ne payaient pas pour des appartements en général, seulement pour des services communaux, un logement était donné par l'État. On pouvait attendre un appartement depuis vingt ans., c'est pourquoi on était content d'avoir n’importe quel logement. La construction était de basse qualité , souvent la toilette et la salle de bains étaient communs, pas plus de trois mètres, et des pièces étaient "continues" - c'est-à-dire d'une petite pièce il y avait la porte à une autre chambre, encore plus petite que la première, la cuisine était séparée - mais de 5 mètres. Quatres personnes ne pouvaient pas s'installer dans une cuisine pareille, c'est pourquoi il fallait déjeuner en deux tours. Il y avait, certes, des appartements plus grands, mais y vivaientt quelques générations des familles, par exemple, des parents, leurs enfants et des petits-enfants. Après la perestroika la construction du logement s’est presque arretée pour des années - l'État a cessé d'offrir des appartements, et acheter un logement ne pouvaient que «des nouveaux Russes» qui avaient fait une fortune très vite.

Depuis le début des années 2000 les maisons à plusieurs étages ont commencé à être construites de nouveau trés rapidement. Mais meme à nos jours l’achat de l'appartement dans une maison à l'étape du début de la construction (quand les prix ne sont pas encore très hauts) est une sorte de loterie - la maison peut ne pas etre achevée et des propriétaires de la compagnie de construction peuvent disparaître en direction inconnue. Le coût du mètre carré dans telles maisons coute de 1000 euros, à Moscou et Saint-Pétersbourg deux fois plus cher. Il est très difficile de prendre le crédit hypothécaire à la banque - il faut prouver qu’on a un revenu haut et officiellement confirmé. Le plus plus petit taux de pourcentage est 9,5 taux annuels, le taux ordinaire - 11-12 pour-cent par an. C'est pourquoi la plupart des femmes russes ne peut pas acheter un nouveau logement, et vit dans des appartements petits et non confortables, qui étaient reçus par leurs parents au temps de l’URSS.


Femme cherche homme:

Femme célibataire
Mariya, 36
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris
Femme célibataire
Olga, 25
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris
Femme célibataire
Irina, 31
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris
Femme célibataire
Olga, 39
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris
Femme célibataire
Yuliya, 27
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris
Femme célibataire
Anna, 30
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris
Femme célibataire
Galina, 56
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris
Femme célibataire
Marianna, 26
Je l'aime Envoyer une lettre Ajouter aux Favoris


© 2003-2017 Ltd Felicita
Tous les droits sont réservés
Site Map